dimanche 22 septembre 2013

Filet mignon de porc aux morilles

Recette de mon ancien blog qui peut être réalisée avec des morilles séchées.




J'ai craqué en faisant mes courses pour des morilles fraiches. En navigant sur le web, les morilles sont souvent préparées soit avec du veau ou de la volaille, il y a très peu de recettes avec du porc, je n'en ai pas trouvé avec du filet mignon de porc. Finalement, toutes les recettes se rejoignent plus ou moins, et la sauce est toujours à base de crème. Donc j'ai préparé mon filet mignon, comme je le fais habituellement et j'ai juste rajouté mes morilles. Recette simple, qui ne prend pas énormément de temps et très bonne. Servi pour faire plaisir à ma poucinette avec du boulgour, pas de légumes verts, j'aurai pu, mais bon pour aujourd'hui, cool, c'est le weekend.

Ne faites pas comme moi, pendant que je faisais faire "trempette" à mes morilles, j'ai trouvé les infos ci-dessous, donc je me suis précipitée dans ma cuisine pour vite m'en occuper....
Quelques informations bien utiles trouvées sur le site de l'atelier des chefs concernant les morilles :

Les morilles pointent leurs cônes au printemps et parfois à la fin de l'été, dans les bois humides de bouleau, frêne, peuplier ou noisetier. Ce champignon sauvage, relativement rare, au chapeau alvéolé et au pied renflé fait partie de la famille des coniques morchellacés. Il existe une trentaine de variétés dont la morille conique au chapeau brun foncé, aux côtes plus épaisses, et aux alvéoles bien dessinées. C'est la plus rare et la plus estimée ! La morille « vulgaire » a un chapeau brun clair, le plus souvent conique, rond ou ovale, creux à l'intérieur. Son pied est blanchâtre et légèrement ocre. Le morillon : reconnaissable par son long pied, son chapeau très peu charnu a un goût beaucoup moins prononcé.

Choisir, consommer, conserver La morille
Choisir La morille : Les morilles existent fraîches, déshydratées ou surgelées. Choisissez-la morille fraîche plutôt ferme, surtout pas visqueuse et dépourvue de tâches. Préférez les petites morilles pour les poêlées, car elles sont plus fermes à la dégustation. En revanche, pour les mélanges de légumes, les oeufs et les sauces, choisir de grosses morilles car elles contiennent plus de jus.
Consommer La morille : La morille se marie bien avec le jus de viande, les préparations à base d'oeufs et les crèmes, mais aussi avec les fruits dans les desserts. Elles accompagnent bien viandes rouges et volailles. Elles sont souvent étuvées au beurre puis liées à la crème fraîche.
Conserver La morille : Conservez les morilles fraîches dans un torchon humide pendant trois à quatre jours. Séchées, les conserver dans du riz ou des oeufs pour leur transmettre sa saveur. Vous pouvez également congeler les morilles fraîches préalablement lavées.
Préparation, cuisson et présentation du La morille
Préparer La morille : Ce champignon se nettoie difficilement : pour les laver, couper la queue et faites couler de l'eau froide à l'intérieur pour en retirer le sable. Ne pas les laisser tremper mais nettoyez les dans plusieurs eaux.
Cuire La morille : Les morilles doivent être bien cuites afin de détruire les substances toxiques qu'elles contiennent. La cuisson se fait en deux temps : faites dégorger les morilles dans une poêle avec de l'huile, égouttez les et repassez les dans une poêle avec un peu de beurre.
Présenter La morille : La morille peut se présenter entière, en morceaux, farcie ou encore hachée et mélangée à de la chapelure pour servir de panure.
Ma recette pour 3 personnes :
1 filet mignon de porc,
des morilles fraîches (300 gr environ),
1 ou 2 cubes de fond de veau fait maison ou 2 càc de fond veau en poudre,
20 cl environ de crème fraîche entière liquide,
beurre, huile, vin blanc,
sel, poivre.
 Dans un premier temps faites revenir dans un peu d'huile et de beurre votre filet mignon, faites-le dorer sur toutes les faces. Déglacez avec un peu de vin blanc et laissez-le mijoter à tous petits feux et à couvert pendant que vous vous occupez des morilles.
Les morilles : faites exactement ce que vous conseille l'atelier des chefs (voir ci-dessus), j'ai testé, ce n'est pas bien compliqué, info supplémentaire, j'ai une brosse à dents dédiée à la cuisine, j'ai "peaufiné" le nettoyage en les brossant très légèrement (cela ne prend pas beaucoup de temps).
La cuisson du filet mignon varie selon sa grosseur, il faut compter entre 30 et 40 mn grand maximum.
Donc environ 5 mn avant la fin de la cuisson, j'ai rajouté mon fond de veau à mon filet mignon, puis ma crème fraiche (vous pouvez en rajoutez un peu plus, tout dépend de la quantité de sauce que vous voulez) puis mes morilles, j'ai salé et poivré.
J'allais oublier faites cuire votre boulgour, ou riz, ou tout simplement ce qui peut vous faire plaisir.



2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly